Bootcamp à Paintball Mirabel – un succès explosif!


C’est sur le son retentissant d’un coup de sifflet que nous avons été accueillis sur le terrain de Paintball Mirabel le 9 juillet dernier. Bien que nous soyons arrivés très tôt en matinée, toute une équipe sympathique et enthousiaste se trouvait déjà sur place pour nous guider. Bref, dès que j’ai mis les pieds hors de la voiture, j’ai pu ressentir l’électricité qui planait dans l’air. Aucun doute, j’anticipais une journée mémorable!

L’inscription s’est déroulée très rapidement et les différentes zones étaient bien indiquées. 
J’ai été agréablement surprise de voir que nous avions des chandails différents de ceux de Bootcamp Trois-Rivières, et ce, disponible en deux couleurs et modèles hommes/femmes. Avec une animation signée Phil Mainville et un échauffement complet de qualité, tout était en place pour mettre le feu à cette course de 6,5 km (selon ma montre TomTom Runner).

Un très beau terrain pour courir, presque sans aucun dénivelé. Cela rendit le parcours accessible à tous et rapide à conquérir. De surcroît, la signalisation était très bien répartie. Beaucoup de drapeaux roses et beaucoup de bénévoles tout au long de la course qui criaient les instructions ou le chemin à prendre dès qu’ils nous apercevaient. C’était de l’excellent travail et je tiens à le souligner, car nous avions un staff réellement dévoué. 
Par ailleurs, nous avons eu droit aux sentiers les plus boueux que j’ai connus à ce jour et à quelques belles zones d’eau à la taille à travers les hautes herbes. Traverser les différents terrains de Paintball jonchés de carcasses de voitures et d’avions était absolument fantastique.
Ça enflammait l’imaginaire et on se croyait au beau milieu d’un film d’action. Un décor réellement convaincant! Des décombres pleins de petits corridors humides à travers les conteneurs, des escaliers, des blocs de béton à sauter, des tuyaux sombres, le parcours en était rempli. Et que dire des segments dans la forêt?! Ils se faisaient tout seuls tellement le terrain était beau.

bootcamp mirabel

Le concept des deux obstacles signatures était bien pensé. Pour le premier, il fallait atteindre une des deux cibles avec un fusil de paintball. J’ai d’ailleurs un peu trop aimé ça, j’aurais tiré toute la journée… Le 2e étant le dernier, la fameuse rampe qui offrait trois possibilités de hauteur. 
À la fin, vous repartiez avec une médaille décorée d’un écusson Soldat, Sergent ou Capitaine selon le nombre d’obstacles signature réussis.

bootcamp race

Les douches, bien que trop peu nombreuses (et glaciales!) ont vu les participants ravis. 
Car si vous y étiez, vous avez surement retrouvé de la boue cachée dans des petits plis de votre corps pendant quelques jours après la course… 
En plus de ces installations sur le terrain, il y avait la tente Clif qui offrait des bouchées de barres énergétiques de différentes saveurs ainsi que des barres complètes pour emporter. On y retrouvait aussi nos amis de Northman Race avec leur fameux kiosque de lancer de la hache et une grande aire de pique-nique où on pouvait se procurer à boire et à manger en regardant le Paintball. L’endroit tout indiqué pour savourer une bonne bière importée bien froide, et bien méritée.

course a obstacles

Bootcamp Race ne cesse de s’améliorer et de nous surprendre. Je crois qu’ils n’ont pas fini de nous en mettre plein la vue en nous organisant des évènements de plus en plus complets et diversifiés. Ce fut une très belle journée, parfaite en tous points. Nous sommes chanceux de pouvoir pratiquer ce sport partout à travers le pays et ainsi faire de belles découvertes, et de très belles rencontres! Merci aux organisateurs, bénévoles et à la grande famille de coureurs que nous formons. Vous faites toutes la différence!

Une chronique de Josiane Hélie
Correction et révision Éric Julien

Related Posts

Les commentaires sont fermés